The Kinks – Working class heroes

Mon amour pour les Kinks est venu sur le tard. Non que je fus snob ou totalement pétri d’a priori à leur égard mais personne ne m’avait simplement mis un de leurs disques entre les oreilles. Mes parents n’écoutant pas du tout de pop anglaise, j’ai picoré la discographie des Beatles ou celles des Rolling … Continuer de lire The Kinks – Working class heroes

L’été où tout a fondu – Un grand, beau livre triste

Las d’être perpétuellement au carrefour du Bien et du Mal, le procureur Autopsy Bliss passe une annonce dans le journal local de la petite ville Breathed, Ohio. Il y convie le Diable en personne à venir converser avec lui. Le lendemain, Sal, un petit garçon noir en salopette fait son apparition et prétend répondre à … Continuer de lire L’été où tout a fondu – Un grand, beau livre triste

Ryan Adams – Le phénix de Jacksonville

Un monstre de musicien. Un stakhanoviste de l’album (rien que sur la seule année 2022, le chevelu de Jacksonville aura publié trois galettes). Un mélodiste qui s’applique même lorsqu’il s’amuse ; pour l’anecdote, rappelons au lecteur qui ne connaîtrait point encore l’artiste que le dit artiste en question s’est amusé à repriser des chansons de Taylor … Continuer de lire Ryan Adams – Le phénix de Jacksonville

Deadly Class – Reagan. Chaos, amour et confusion.

C’est un comics qui ne ressemble à aucun autre. Et comme comics ne veut, en soi, pas/plus dire grand-chose, c’est une bande dessinée qui ne ressemble à aucune autre; c’est une banalité que d’affirmer ce genre de phrase pour souligner en introduction ce qui sort de l’ordinaire et capter l’attention. Certes. Sauf que, là, c’est … Continuer de lire Deadly Class – Reagan. Chaos, amour et confusion.