Chère 2022 (ou de l’incommensurable propension à tenir debout)

Chère 2022, Pendant un court instant, c'est-à-dire le temps d'un vague souhait et d'une inutile résolution au passage de l'heure fatidique, j'ai cru que tu allais être la lumière au bout d'un tunnel long de deux années de désespoir et d'anxiété, bref de ce tombereau d'ordures pestilentielles, existentielles et sociales que, nous autres, nous sommes … Continuer de lire Chère 2022 (ou de l’incommensurable propension à tenir debout)

La nostalgie du cool

La nostalgie est un paysage peuplé de fantômes. Et c’est en voyant le quatrième épisode de la série Willow, et en entendant la reprise de Black Hole Sun, que je me suis fait une raison. Et que j’ai été traversé par deux faits d’une évidence pourtant présente dès le pilote. Le premier était, en dépit … Continuer de lire La nostalgie du cool

Pourquoi j’écris (sans forcément être lu)

Pour convoquer les fantômes. Pour vider le désordre et décharger ma plume. Pour remuer mes doigts. Par nécessité. Par désœuvrement. Par besoin. Pour dire par écrit tout le bordel dans mes pensées. Par amour. Par envie. Parce que c’est plus facile que de l’énoncer. Parce que c’est beau. Parce que je suis maladroit et que … Continuer de lire Pourquoi j’écris (sans forcément être lu)