L’été où tout a fondu – Un grand, beau livre triste

Las d’être perpétuellement au carrefour du Bien et du Mal, le procureur Autopsy Bliss passe une annonce dans le journal local de la petite ville Breathed, Ohio. Il y convie le Diable en personne à venir converser avec lui. Le lendemain, Sal, un petit garçon noir en salopette fait son apparition et prétend répondre à … Continuer de lire L’été où tout a fondu – Un grand, beau livre triste

Deadly Class – Reagan. Chaos, amour et confusion.

C’est un comics qui ne ressemble à aucun autre. Et comme comics ne veut, en soi, pas/plus dire grand-chose, c’est une bande dessinée qui ne ressemble à aucune autre; c’est une banalité que d’affirmer ce genre de phrase pour souligner en introduction ce qui sort de l’ordinaire et capter l’attention. Certes. Sauf que, là, c’est … Continuer de lire Deadly Class – Reagan. Chaos, amour et confusion.

Blackwater – La (meilleure) série qui ne passe pas à la télévision

Avant toute chose, saluons l’extraordinaire flair et l’ambition de Monsieur Toussaint Louverture, éditeur iconoclaste depuis presque deux décennies, qui a enfin pu nous offrir presque quarante ans après sa publication la saga feuilletonnesque de la famille Caskey. Parue en 1983 sous la plume prolixe de Michael McDowell, Blackwater se décline en six volumes - six … Continuer de lire Blackwater – La (meilleure) série qui ne passe pas à la télévision

Thomas Vinau- Des livres comme des arbres

Un révélateur d’images. D’émotions. De sens. Dans cet ordre probablement. Thomas Vinau, auteur toulousain venu se réfugier dans la verdure chaleureuse du Luberon, a un talent monstre. Monstrueusement beau. Qu’importe que l’intéressé n’ait pas la renommée qu’il mérite (il n’est, hélas, pas le seul à boxer dans cette catégorie) puisque, quelque part, ceux qui ont … Continuer de lire Thomas Vinau- Des livres comme des arbres